Accueil arrow Théatre arrow Le baiser de l'ange arrow LE BAISER DE L'ANGE
LE BAISER DE L'ANGE Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Réalisée par l’auteur, cette seconde adaptation du roman Sursum Corda est centrée uniquement sur le troisième et dernier chapitre, d’où le nom donné à ce qui s’apparente davantage à un conte (dit théosophique).

 

Destinée à une exploitation par une structure plus légère, plus souple (deux conteurs, une voix-off)

  • Bèziers, Espace Culturel Appolonius de Tyane, Salle des Esthètes (Création), 19 Avril 2009

Le baiser de l’Ange nous entraine dans l’ultime entretien entre Louis-Claude de Saint-Martin et Guillaume de Martignas, au domicile de Lenoir-Laroche le 11 Octobre 1803 à Aulnay. Le Philosophe Inconnu mourra trois jours plus tard, non sans lui avoir parlé avec passion de son chérissime Jacob Boehme. Rencontre, transmission… En Saint-Martin, Martignas à trouvé un maître, un initiateur. Par le questionnement, ce dernier lui a permis d’avancer dans la voie.

 

img_2514.jpg

 


00045342


Dernière mise à jour : ( 04-02-2013 )